Champs d’Etoile : deuxieme saison pour le programme artistique en creche « L’Art et l’Enfant »

Publié le 31 janvier 2018 à 11:54

Pour la deuxième année consécutive, Crèches de France propose dans la crèche Champs d’Etoile (Paris 16) « l’Art et l’Enfant », un programme pédagogique innovant, centré autour de l’art comme moteur du développement cognitif, sensoriel et émotionnel de l’enfant. Après une première saison remplie de nouvelles expériences et de découvertes étonnantes pour les enfants, l’art contemporain est de retour à la crèche Champs d’Etoile ! 

Crèches de France invite l’art contemporain à la crèche Champs d’Etoile (Paris 16)

Afin d’accompagner au mieux le tout petit dans son évolution sensorielle, nous avons choisi de faire intervenir des artistes de qualité pour nourrir nos ateliers, déjà mis en place quotidiennement.
Chaque jour l’enfant, à la crèche Champs d’Étoile peut se mettre en mouvement grâce aux outils proposés comme laisser sa trace sur du papier, ou faire des vocalises, écouter son cœur, sentir sa voix vibrer sur son cou, mettre ses mains dans la peinture, sentir glisser l’argile entre ses doigts, regarder filer la peinture dans l’eau, coller, décoller. L’artiste intervenant, va à son tour enrichir les découvertes des tout petits par des mélodies, la vibration des cordes de la harpe ou encore de la guitare…

L’Art et l’Enfant, un programme éclectique et innovant

Pour cette deuxième saison, Crèches de France s’est entouré d’artistes confirmées, et spécialisées dans l’éveil culturel du très jeune enfant. Elles proposent ainsi des activités adaptées à l’âge et aux besoins des tout-petits, qui leur permettent de découvrir et d’appréhender le monde autrement. 

Au programme de cette nouvelle saison : 

  • Eveil musical avec Sabine James, harpiste, et Agnès Chaumié, musicienne et chanteuse. 
  • Expression corporelle, relaxation et danse afro-contemporaine avec Chantal Listoir

Le premier atelier a eu lieu le mercredi 24 janvier en présence de la harpiste Sabine James, qui a joué devant les enfants et les parents réunis. Un beau moment d’échange dont toute l’assistance est ressortie enchantée ! 

L’éveil musical favorise l’acquisition du langage. Si l’oreille de l’enfant est formée à entendre, écouter, distinguer les différentes combinaisons sonores, il aura plus de facilités à formuler des sons se forge dès le plus jeune âge. L’écoute en direct d’un musicien a l’avantage de percevoir un son clair, sans transformation liée à des reproductions. Cette présence permet d’associer le son à la vue et entraîne l’enfant dans une dynamique de vibration entendues ou ressenties. 

 

Paroles d’Artistes

« La qualité des échanges musicaux avec les très jeunes enfants m’émerveille toujours. Les tout-petits nous font entendre la musique dans ses premiers pas, à son essence. Leur musicalité se construit à partir de petits riens, sans à priori esthétique, ni artifice. C’est une rencontre avec l’imprévu, une communication au delà (ou en deçà) des mots. Avec eux j’ai découvert une créativité de l’instant, le goût du son et les bases de l’émotion esthétique. Cette rencontre en tant que musicienne a éveillé en moi intérêt qui perdure et l’envie de transmettre ce qui fait la richesse de ces moments musicaux, à travers des formations pour adultes, la réalisation de disque pour enfants, et la création de spectacles pour le très jeune public, et la recherche permanente de propositions artistiques qui ait du sens pour l’enfant, l’adulte qui vit auprès de lui et l’artiste. » – Agnès Chaumié est musicienne et chanteuse, spécialisée dans l’art et l’éveil culturel du très jeune enfant. Associée au projet de l’association Enfance et Musique depuis sa création, elle est directrice artistique de l’association Un Air d’Enfance.

« Je suis professeur de danse afro-contemporaine auprès de divers publics, notamment les tout petits. Ils me guident, inspirent la construction de ma recherche. Ils sont mouvements sur le sol. Ce mouvement devient une ressource de vibrations que j’exploite avec la notion d’abandon. Le sol, l’ami sur lequel les enfants rebondissent, roulent, se relèvent, marchent, courent. Les bras, les mains, la tête, les pieds et même les yeux sont en mouvement. Je travaille avec les méthodes Feldenkrais et la sophrologie, soulignant l’ancrage. Ces méthodes permettent d’éveiller la conscience corporelle de l’enfant en faisant appel à son senti. Dans cette optique, agir lentement, en douceur, sans forcer et sans penser performer ; avec la respiration, la couleur et le rythme comme principaux supports. Au rythme de la musique, les jeunes enfants laisseront leur trace dansée. »Chantal Listoir Professeur de danse Afro contemporaine, performeuse.